Rechercher
Fermer cette zone de recherche.

GTT Communications, Inc. (« GTT ») (NYSE : GTT), le premier fournisseur mondial de réseaux cloud pour les clients multinationaux, a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier trimestre clos le 31 mars 2015. Les points forts incluent :

Premier trimestre

  • Le chiffre d’affaires a augmenté de 31,4 % par rapport au premier trimestre 2014 et de 34,1 % en devises constantes
  • La marge brute a progressé de 250 points de base à 39,5%, contre 37,0% au premier trimestre 2014
  • Le bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (« BAIIA »)* a augmenté de 32,4 % pour s’établir à 11,1 millions $, comparativement à 8,4 millions $ au premier trimestre de 2014
  • Les flux de trésorerie disponibles sans effet de levier, définis comme le BAIIA ajusté moins les dépenses en immobilisations, se sont établis à 7,7 millions $, comparativement à 6,7 millions $ au premier trimestre de 2014 ; Les dépenses en immobilisations se sont élevées à 3,4 millions de dollars au premier trimestre de 2015 et à 1,7 millions de dollars au premier trimestre de 2014

*Se reporter à l’annexe A : Information financière non conforme aux PCGR – BAIIA ajusté pour obtenir de plus amples renseignements sur le calcul du BAIIA ajusté.

Événements subséquents

  • Le 1er 2015 avril, GTT a finalisé l’acquisition de l’activité MegaPath Managed Services pour un montant de 152,3 millions de dollars. 134,8 millions de dollars en espèces et la prise en charge des contrats de location-acquisition, ainsi que 7,5 millions de dollars en actions ordinaires de GTT ont été payés à la clôture, et 10 millions de dollars seront payés en espèces le premier anniversaire de la clôture, sous réserve de certains ajustements
  • Le 1er avril 2015, GTT a conclu un contrat de crédit modifié consistant en un prêt à terme de 230 millions de dollars, une ligne de crédit renouvelable de 25 millions de dollars et une facilité de crédit supplémentaire non engagée de 50 millions de dollars

« La performance de GTT au premier trimestre 2015 a été solide, reflétant les avantages de l’intégration d’UNSi qui a été achevée au quatrième trimestre, ainsi que la croissance organique supplémentaire des ventes et des installations », a déclaré Rick Calder, Président-directeur général de GTT. « Nous intégrons maintenant l’acquisition de MegaPath, qui offre une clientèle de grande qualité à une marge brute supérieure à notre moyenne historique grâce au portefeuille de services gérés. À ce jour, nous avons annoncé notre organisation pour l’avenir et nous prévoyons d’intégrer les systèmes et les réseaux et de réaliser toutes les synergies à un multiple d’EBITDA cible de 5-6x ou plus d’ici la fin du troisième trimestre. Avec ce bon début d’année, nous restons concentrés sur la croissance par le biais d’initiatives organiques et stratégiques afin d’émerger comme le leader incontesté pour répondre aux besoins uniques des clients multinationaux en matière de réseau cloud avec rapidité, simplicité et agilité. Nous sommes en bonne voie d’atteindre nos objectifs financiers de 400 millions de dollars de revenus et de 100 millions de dollars de BAIIA ajusté.

Sur une base séquentielle, le chiffre d’affaires publié du premier trimestre 2015 a diminué de 0,5 % par rapport au quatrième trimestre 2014, en raison de l’impact de la conversion des devises. En devises constantes, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2015 a augmenté de 1,2 % par rapport au quatrième trimestre 2014. L’EBITDA ajusté n’a été affecté que nominalement par la conversion des devises, la faiblesse des devises ayant également réduit le coût du chiffre d’affaires et les frais de vente et d’administration de GTT. La marge brute du premier trimestre 2015 a augmenté de 150 points de base par rapport au quatrième trimestre 2014, grâce à la poursuite de l’intégration du réseau, à l’installation de services à marge plus élevée et à des économies de coûts de réseau supplémentaires. Le BAIIA ajusté du premier trimestre 2015 a augmenté de 10 % par rapport au quatrième trimestre 2014, principalement en raison de l’expansion de la marge brute.

« GTT a enregistré une croissance solide ce trimestre, en particulier hors devises étrangères, et les synergies d’intégration d’UNSi ont entraîné une nouvelle expansion du levier d’exploitation », a déclaré Mike Sicoli, directeur financier. « Grâce à un modèle d’affaires axé sur les dépenses d’investissement qui génère des niveaux élevés de flux de trésorerie disponibles sans effet de levier, à une expansion supplémentaire de l’échelle et des marges grâce à l’intégration de MegaPath, à une solide position de liquidité et à une structure de capital flexible, nous sommes bien positionnés pour générer des résultats financiers solides et continus en 2015 ans. »

Informations sur la conférence téléphonique

GTT tiendra une conférence téléphonique le jeudi 7 mai 2015 à 10h00, heure de l’Est, pour discuter de ses résultats pour le trimestre clos le 31 mars 203. To participate in the live conference call, interested parties may 1.888.523.1228 or +1.719.325.2448, entering passcode 5697986 and asking for the GTT call or via webcast at www.www.gtt.net.

Un enregistrement téléphonique de la conférence téléphonique sera disponible pendant un mois et sera accessible en appelant le +1.888.203.1112 ou le +1.719.457.0820 et en utilisant le code d’accès 5697986. La webdiffusion sera archivée dans la section Relations avec les investisseurs du site Web de la société.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient certaines « déclarations prospectives » au sens du Private Securities Litigation Reform Act of 1995, qui reflètent les opinions actuelles de GTT Communications, Inc. en ce qui concerne l’actualité et la performance financière. De temps à autre, GTT Communications, Inc., que nous désignons par « nous », « notre » ou « nos » et, dans certains cas, « GTT » ou la « Société », fournit également des déclarations prospectives dans d’autres documents que GTT publie ou dépose auprès de la Securities & Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis, ainsi que des déclarations prospectives orales. Vous devez consulter toute autre information sur des sujets connexes dans nos rapports trimestriels sur le formulaire 10-Q et les rapports actuels sur le formulaire 8-K déposés auprès de la SEC. Ces énoncés prospectifs sont et seront assujettis à de nombreux risques, incertitudes et facteurs liés à nos activités et à l’environnement commercial qui pourraient faire en sorte que nos résultats réels diffèrent considérablement des résultats futurs, explicites ou implicites, découlant de ces énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de GTT diffèrent sensiblement de ces déclarations prospectives comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants : notre capacité à obtenir des capitaux ; notre capacité à développer et à commercialiser de nouveaux produits et services qui répondent aux demandes des clients et génèrent des marges acceptables ; notre dépendance à l’égard de plusieurs grands clients ; notre capacité à négocier et à conclure des conditions contractuelles acceptables avec nos fournisseurs ; notre capacité d’attirer et de retenir du personnel qualifié de la direction et d’autres personnes ; la concurrence dans l’industrie dans laquelle nous exerçons nos activités ; défaillance des réseaux de communication tiers dont nous dépendons ; la législation ou les environnements réglementaires, les exigences ou les changements ayant une incidence négative sur les activités dans lesquelles nous exerçons nos activités ; notre capacité à maintenir nos bases de données, nos systèmes de gestion et d’autres droits de propriété intellectuelle ; notre capacité à maintenir des liquidités suffisantes et à générer des flux de trésorerie suffisants pour financer nos dépenses en immobilisations et le service de la dette ; les développements technologiques et les changements dans l’industrie ; notre capacité à réaliser des acquisitions ou des dessaisissements et à intégrer toute entreprise ou opération acquise ; notre capacité à surmonter d’importantes pertes d’exploitation ; et la conjoncture économique générale. Des informations supplémentaires concernant ces facteurs et d’autres facteurs importants sont disponibles sous la rubrique « Facteurs de risque » dans les rapports annuels et trimestriels de GTT déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, y compris, mais sans s’y limiter, son rapport annuel sur formulaire 10-K. Les déclarations contenues dans ce communiqué doivent être évaluées à la lumière de ces facteurs importants.

À propos de GTT

GTT exploite un réseau IP mondial de niveau 1 qui se connecte à n’importe quel endroit dans le monde et à n’importe quelle application dans le cloud. Nos services de mise en réseau cloud offrent aux clients multinationaux un meilleur moyen d’adopter le cloud. Nos clients nous font confiance pour fournir des solutions avec simplicité, rapidité et agilité afin qu’ils puissent être compétitifs dans l’économie mondiale. For more information, visit www.www.gtt.net.

S’il vous plaît contacter :

Relations avec les investisseurs, GTT :

Jody Burfening/Carolyn Capaccio, LHA +1.212.838.3777 [email protected]

Demandes de renseignements (presse), GTT :

Ann Rote +1.703.677.9941 [email protected]

 

États consolidés résumés des résultats

(Montants en milliers, à l’exception des données par action et par action)

Q1_2015_TABLE1 v2

 

GTT Communications, Inc.

Bilans consolidés condensés

(Montants en milliers, à l’exception des données par action et par action)

Q1_2015_TABLE2

 

ANNEXE A : Information financière non conforme aux PCGR

GTT fournit des mesures financières qui ne sont pas définies selon les principes comptables généralement reconnus aux États-Unis, ou PCGR, notamment le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (« EBITDA »), l’EBITDA ajusté et les flux de trésorerie disponibles sans effet de levier. Le BAIIA, le BAIIA ajusté et les flux de trésorerie disponibles sans effet de levier ne sont pas des mesures de notre performance financière selon les PCGR et ne doivent pas être considérés isolément ou comme des solutions de rechange au bénéfice net ou à toute autre mesure de performance dérivée conformément aux PCGR ou comme des solutions de rechange aux flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation en tant que mesures de la liquidité.

Le « BAIIA ajusté » est défini comme le BAIIA des activités poursuivies ajusté pour exclure les coûts associés aux cessations d’emploi, à la rémunération à base d’actions et à certains éléments hors trésorerie ou non récurrents. La direction utilise le BAIIA et le BAIIA ajusté pour évaluer le rendement d’exploitation, et cette mesure financière est l’une des principales mesures utilisées par la direction pour planifier et prévoir les périodes futures. GTT estime en outre que la présentation de l’EBITDA et de l’EBITDA ajusté est pertinente et utile pour les investisseurs, car elle permet aux investisseurs de visualiser les résultats d’une manière similaire à la méthode utilisée par la direction et facilite la comparaison de nos résultats avec ceux d’autres sociétés ayant des structures de financement et de capital différentes, bien que le calcul de l’EBITDA ajusté par GTT puisse ne pas être comparable à d’autres mesures portant un titre similaire calculées par d’autres sociétés. parce que toutes les entreprises ne calculent pas le BAIIA ajusté de la même façon.

Le BAIIA ajusté comporte des limites en tant qu’outil d’analyse et ne doit pas être considéré isolément de l’analyse de nos résultats tels qu’ils sont présentés selon les PCGR ni comme un substitut à celle-ci. Par exemple, le BAIIA ajusté :

  • ne tient pas compte des dépenses en immobilisations, ni des besoins futurs en matière de dépenses en immobilisations et d’entretien majeur ou d’engagements contractuels ;
  • ne tient pas compte de l’évolution de nos besoins en fonds de roulement ou de nos besoins de trésorerie à cet égard ;
  • ne tient pas compte de l’importante charge d’intérêts ou des besoins de trésorerie nécessaires pour assurer le service des paiements d’intérêts sur notre dette ;
  • et ne tient pas compte des liquidités nécessaires pour payer l’impôt sur le revenu.

En plus de l’EBITDA ajusté, la direction de GTT utilise le flux de trésorerie disponible sans effet de levier, qui mesure la capacité de l’EBITDA ajusté à couvrir les dépenses d’investissement. Le BAIIA ajusté est une performance plutôt qu’une mesure des flux de trésorerie. Le fait d’établir une corrélation entre nos dépenses en immobilisations et notre BAIIA ajusté ne signifie pas que nous serons en mesure de financer ces dépenses en immobilisations uniquement avec les flux de trésorerie provenant de l’exploitation.

Voici un rapprochement du BAIIA ajusté et des flux de trésorerie disponibles sans effet de levier liés à la perte nette (montants en milliers) :

Q1_2015_TABLE3

NOTRE CLASSEMENT GARTNER

Avis sur Gartner Peer Insights
4,2

62 avis

88 %
au cours des 12 derniers mois
Faire défiler vers le haut